Strict Standards: Non-static method utf_normalizer::nfc() should not be called statically in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/includes/utf/utf_tools.php on line 1804
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)

Strict Standards: date(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CEST/2.0/DST' instead in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/viewtopic.php on line 1091

Strict Standards: getdate(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CEST/2.0/DST' instead in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/viewtopic.php on line 1091
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4389: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4391: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4392: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4393: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
grosse pension alimentaire - divorce militaire : Vos Témoignages de Divorce

grosse pension alimentaire - divorce militaire

Echangez vos témoignages, expériences, parcours, angoisses, difficultés,..

grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede sylvain » Dim 31 Mai 2009 13:56

Bonjour
Actuellement en instance de divorce, ma femme a profité d'une erreur dans le jugement du tribunal ( même la juge a reconnu son erreur auprés de mon avocat precedent) pour me faire payer 1600 euros de pension alimentaire, ces 1600 euros etait a diviser en deux car soit disant d'apres un accord entre epoux nous devions payer chacun la moitie de cette somme + 840 euros que je devais payer qui correspond a la moitiie du prêt + 150 euros par enfant pour la PA, mais le probleme c'est qu'il n'y a jamais eu d'accord et tout le monde s'accorde a dire qu'il y a une grosse erreur......juge elle même, avocat, avoué ( car g du faire appel et payer l'erreur du juge, quelle honte....700 euros).Donc il y a un mois mon ex a deposé une requête pour pouvoir faire appliquer le jugement car je ne payai que les 840 euros du prêt et de la PA, et maintenant je dois lui payer les 1600 euros au titre de la pension alimentaire, alors que c'est faux et que ce n'est pas ce qu'il y a inscris sur le jugement, plus les 840 euros que je payai avant...soit 2400 euros...On a jamais vu 1600 euros de pension alimentaire et le pire c'est que ce n' était pas a la base de la PA mais les charges de la maison, alors comment a t-elle fait pour faire passer ça en PA, car travaillant dans le social elle connaît beaucoup de monde......je suis militaire et a djibouti en ce moment, en effet j'ai une prime pour être ici mais je la perd dés que je rentre, donc je devrai donner 2400 euros sur 2300 euros de salaire....Là je suis mort financierement......Commment faire????mon avocat est sur le coup mais je craint devoir payer longtemps.......Quand on divorce tout est fait pour la femme et le mari passe pour un salaud un incapable, ne peu plus voir ses enfants etc......enfin que du negatif pour les homme.....En attendant madame vit bien....2400 euros + son salaire de fonctionnaire 1600 euros + la maison dont elle retarde la vente avec ses parents qui soont blindes d'argent......Voila je vais rentre et ca va être la misere car je commencerai chaque mois a 100 euros de decouvert......Merci et a bientôt.....Je crois que je doit être le seul blaireau a qui il arrive ca!!!!!!!!!!!
sylvain
 
Messages: 1
Inscription: Dim 31 Mai 2009 12:42

Re: grosse pension alimentaire

Messagede marc_95 » Ven 12 Juin 2009 10:52

Ce qui compte et qui a valeur juridique est le jugement de divorce .
Si vous estimez que la somme à payer pour la PA est trop elevée vous pouvez toujours saisir le JAF afin qu'il procède à une revision du montant de la PA.
marc_95
 
Messages: 65
Inscription: Ven 15 Mai 2009 12:54

Re: grosse pension alimentaire

Messagede tchobec » Mer 11 Nov 2009 15:18

Bonjour,
je parle aussi en tant que militaire en procédure de divorce. Et malheureusement dans ce cas il n'est vraiment pas bon d'être militaire marié à une femme civile, qui plus est si elle ne travaille pas.

Les textes réglementaires (Décret n°85-1148 du 24 octobre 1985 modifié relatif à la rémunération des personnels civils et militaires de l’Etat, des personnels des collectivités territoriales et des personnels des établissements publics d’hospitalisation. Version consolidée au 1 octobre 2009) indique qu'en cas de divorce :

Article 11
Modifié par Décret n°99-491 du 10 juin 1999 - art. 2 JORF 13 juin 1999

 
En cas de divorce, de séparation de droit ou de fait des époux ou de cessation de vie commune des concubins, dont l’un au moins est fonctionnaire ou agent public tel que défini au premier alinéa de l’article 10, chaque bénéficiaire du supplément familial de traitement est en droit de demander que le supplément familial de traitement qui lui est dû soit calculé :
- soit, s’il est fonctionnaire ou agent public, de son chef, au titre de l’ensemble des enfants dont il est le parent ou a la charge effective et permanente ;
- soit, si son ancien conjoint est fonctionnaire ou agent public, du chef de celui-ci au titre des enfants dont ce dernier est le parent ou a la charge effective et permanente.
Le supplément familial de traitement est alors calculé au prorata du nombre d’enfants à la charge de chaque bénéficiaire et sur la base de l’indice de traitement du fonctionnaire ou de l’agent public du chef duquel le droit est ouvert.

Pour ne pas rassurer les militaires, cette demande n'a pas à être faite par l'ex-conjoint puisque l'institution lui reverse d'office ce supplément puisque le militaire séparé ou divorcé est considéré comme célibataire donc n'ayant pas à percevoir de supplément familial (il n'a plus de famille aux yeux de l'Etat).

Cependant dans la procédure de divorce, tout dépend de l'entente avec l'ex-épouse. Dans mon cas j'ai réussi à faire intégrer ce Supplément Familial de Solde (S.F.S.) dans le montant de la P.A. (pour 3 enfants ça correspond tout de même à 1/3 du montant de la pension initiale fixée d'un commun accord).

Ça se corse ensuite quand on parle d'Opex et de séjours longs.
- Dans le premier cas s'ajoute au S.F.S. et à postériori du séjour, un rappel de Supplément de Sujétion de Service à l'Etranger (Sup. I.S.S.E.) également versé à l'ex-conjoint. Somme qui est calculée en fonction de l'indice d'ancienneté de grade du militaire, du nombre d'enfants et de leur âge. Pour exemple, séjour de 4 mois d'un Sergent-Chef séparé avec 3 enfants (10 ans, 9 ans et 6 ans) dont il n'a pas la garde, son ex a perçue 2 mois après le séjour plus de 1600€ car ce supplément est pour les enfants (en théorie).
- Dans le second cas s'ajoute au S.F.S. mensuellement le S.F.S. à l'étranger dont je n'ai pas de précisions car n'ayant pas encore été confronté à cette situation, et lequel est également reversé directement à l'ex-conjoint.

Il faut savoir aussi que ces sommes perçues ne sont pas imposables car perçues au titre d'un séjour à l'étranger, c'est donc tout bénéfice pour l'ex-conjoint ayant la garde des enfants.

Alors je suis toujours en conflit dans cette procédure depuis 2 ans, en attendant mon ex en profite mais pas mes enfants ...
tchobec
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede nono » Mar 18 Mai 2010 15:01

Bonjour,
Etant militaire ex concubin je confirme les propos tenus : "il n'est vraiment pas bon d'être militaire marié à une femme civile, qui plus est si elle ne travaille pas."

Déjà, il faut savoir que la solde d'un militaire comprenant des primes liées à l'existence d'une famille, une fois sorti du bureau du JAF, et contrairement au monde civil, le salaire du militaire baisse déjà enormément alors que le calcul des pensions alimentaires a été réalisé sur la base de bulletins de soldes antérieurs ...et cela sans pour autant déclarer moins d'împots par la suitee puisque ces "primes" ne sont pas imposables... Il s'agit de sommes importantes la plupart du temps...

Plus generalement, et de la même manière cette fois que le monde civil, le militaire n'ayant plus les enfants a charge donc plus de famille au sens de l'administration va perdre tous les avantages associés : réductions diverses famille nombreuse, octroie de chambres conventionnées (plus prioritaire) ect...
Pourtant, il a en général la charge des enfants 1/3 de l'année environ, bien souvent continue a payer des mutuelles voir même (c'est mon cas) des vêtements, lorsque l'ex concubine refuse de donner du change lorsque les enfants vont le père ect ...des meubles, des maisons ou appartement suffisament grands pour accueillir les enfants..ect ...et dédie tous ses congés aux enfants (periodes scolaires oblige).

Enfin cette particularité que s'octroie l'administration de reverser à l'ex concubine le SFS sur la base de l'indice du traitement du fonctionnaire duquel le droit est ouvert !!! alors que ml'ex concubine n'a strictement rien a voir avec l'administration, celle ci se charge bien de nous le rappeler ....
Cela sous le pretexte falacieux du bien des enfants alors qu'ils n'en profite généralement pas.
On nomme cela deux poids deux mesures ....
Et on arrive a des situations ou une ex concubine sans travail gagne presque deux fois plus que le militaire qui lui pourtant travail pour ses enfants. (d'ailleurs pourquoi irait-elle travailler) et ou l'on se demande pourquoi certains vont finir dans la rue.
La seule réponse que l'on a ..." deposer une requete aupres du JAF..." et repartir pour de longs mois de procedure et de galeres....alors que les tribunaux sont soi disant engorgés .....il suffirait pourtant que le legislateur s'accorde à mettre tout ces problèmes à plat une bonne fois pour toutes.
C'est par toutes ses formes d'injustice que l'on pousse les individus à tricher. Comment peut on avoir des enfants a charge 1/3 de l'année sans avoir de famille ?

Seule la garde alternée propose une solution juste et équitable.
nono
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Pitchou 75 » Mer 8 Sep 2010 00:16

Bonjour,
Je confirme la fiabilité de toutes les réponses apportées à cette question; pour en avoir moi-même fait les frais. Dans certains cas, effictivement, tout peut encourager l'ex-épouse à rester sans travail, les sommes versées (P.A. et S.F.S.) lui permettant d'évoluer sans peine. Sans avoir le droit ou la garantie de contrôler que ces sommes sont bien utilisées à l'éductaion des enfants ou dans leurs intérêts directs (sic). Dans le cas des mutations O-M, c'est la double-peine qui s'applique: non seulement, les possibilités des visites s'espacent, le travail peut être considéré légitimement comme plus difficile...mais l'ex-épouse voit ses versements augmenter, sans rien faire de particulier. N'existe t-il pas une disposition juridique stipulant que ces versements (S.F.S. et Sup. I.S.S.E.) sont destinés aux enfants et une possibilité de contrôle? Merci par avance pour une réponse.
Pitchou 75
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Karine » Lun 20 Sep 2010 11:42

Bonjour,

Je tombe par inadvertance sur vos textes alors que je cherche des informations sur le Complément de solde familial. Je comprends que vous puissiez être dégoûtés par certaines procédures mais il serait bon de faire la part des choses.
Je suis divorcée depuis 1999 d'avec un militaire de l'armée de l'air et ai toujours travaillé pour bien souvent un salaire de misère alors que je devais me plier à des horaires contraignants.
Mon ex mari a récupéré notre fille en 2005 après que j'ai déménagé assez loin je le conçois mais à l'époque je lui proposais de partager tous les frais pour qu'ils puissent continuer à se voir très régulièrement.
Je viens de récupérer notre fille après des années de galère puisque quand j'en ai perdu la garde je suis revenue en métropole alors que je n'avais plus rien (ni logement ni emploi).
Pendant cinq ans j'ai tout fait pour me stabiliser alors que mon ex faisait tout pour que notre fille ne me voit pas.
Je viens juste d'apprendre que je pouvais bénéficier de ce complément alors que je ne l'ai jamais reçu. J'ai été agréablement surprise.
Je vais donc demander la rétroactivité de cette prestation pour les six années "ratées" non pour moi (car mon ex a négocié sa fille contre les meubles lors du divorce et qu'il l'abandonne maintenant), mais par équité pour cette enfant.
Tous les civils ne sont pas des voleurs, et aucun civil ne bénéficie de 10 ou 12 semaines de vacances. Oui l'outre mer est pénible (tout dépend où, nous avons fait Tahiti et je peux vous certifier que ce n'était pas trop difficile) mais à côté de cela, beaucoup de militaires choisissent de partir (du moins dans certains services) et j'en suis témoin car ma fille a dû subir l'absence de son père parce qu'il voulait acheter son appartement plus vite. Quatre mois sans la voir ne lui ont provoqué aucun trouble.
Il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même panier : les civils ont un salaire : point. Et hormis les allocations familiales s'ils ont plus d'un enfant, ils n'ont rien d'autre.
Les militaires ont effectivement plusieurs suppléments et ils sont favorisés. S'ils "volent", ils partent plus tôt avec une retraite complète et bénéficient d'une formation et d'une reconversion.
Je suis une mère seule qui n'a jamais attendu que son ex paie la pension pour vivre dignement et élever notre fille. Je travaille tous les jours et je n'ai pas le choix. Les vacances ? Je ne sais pas ce que c'est depuis plus de cinq ans. Et quand j'ai crevé de faim je n'ai jamais mendié.
Alors s'il vous plait Messieurs, remettez un peu les choses à leur place, car oui vous pouvez être victimes mais beaucoup parmi vous disent souvent que l'armée c'est super bien car on est bien au chaud à ne rien faire.

Et si je devais faire de l'humour vache, je dirai que les 19,6 % de TVA que les civils paient à chaque achat ou presque servent bien au bonheur de tous les fonctionnaires ou assimilés, en activité ou à la retraite.

Il serait quand même dommage que chacun reste dans son camp à accuser l'autre de faute alors que nous sommes tous un peu responsables.

Voilà, je voulais simplement m'exprimer, et sans animosité.

Bonne continuation, et bon courage dans vos procédures respectives.

Karine
Karine
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede tchobec » Jeu 18 Nov 2010 20:35

Bonsoir Karine et à tous,

Tu as bien fait d'intervenir sur ce fil.

Ce n'est pas spécialement l'ex-femme du militaire que nous mettons en cause mais le fait que l'institution reverse ces allocations (SFS et ISSE) à celle-ci au détriment du militaire lui même.
Il est sûr que certaines séparations peuvent intervenir à cause du militaire et dans ce cas tant pis pour lui, mais lorsque celui-ci est victime de cette séparation il est anormal qu'il soit quintuplement sanctionné (pension à verser et perte des charges familiales, pertes des réductions SNCF alors qu'il est sujet à mutations donc éloignement de ses enfants, SFS versé à l'ex conjoint théoriquement pour les enfants, Primes Opex versées à l'ex conjoint théoriquement aussi pour les enfants) !!!

Certains enfants en profitent et tant mieux !!

Pour revenir à mon cas, je suis à 800kms de ma précédente affectation, où sont restés mes enfants. Le divorce est prononcé depuis le moins de Juin 2010, j'ai tous les trajets à charge soit plus de 300€ à chaque vacances scolaires (et encore j'ai réussi à conserver la réduction SNCF le temps de validité de la carte et tant que les enfants ont moins de 12 ans, c'est pas légal mais bon !!), elle touche (avec le SFS reversé) 495€ de pension alimentaire, elle touche le RSA d'environ 800€, bénéficie de toutes les aides de la CAF, la CMU, etc... et vie en couple (non déclaré !!), soit environ des revenus estimés à 2500€ (seulement 1300€ déclarés pour elle !!) sans compter le travail au noir de son concubin maçon !!. Lorsque je reçois mes enfants ils sont habillés avec des habits reprisés voir déchirés et moi je n'ai plus les moyens de leur en payer (loyer de 800€ pour pouvoir les accueillir, part de pension alimentaire à verser 330€, toutes les charges habituelles et il me reste 200€ mensuel sur lesquels je dois manger et mettre de côté l'argent pour les trajets !!!). Et si j'ai le malheur de faire une réflexion concernant les vêtements je me fais pourrir sur place !!
Je sais déjà que l'été prochain j'aurai les enfants en Août car ils se sont prévu un voyage sans eux !!! certainement avec les 3400€ perçus de mes 2 Opex et dont mes enfants ne profitent pas !!

- Je tiens à signaler aussi que nous payons ces mêmes taxes lors de nos achats.
- Nous avons 9 semaines de vacances et non 10 ou 12, c'est en compensation de notre "disponibilité H24" pour laquelle nous avons signé avec l'institution, c'est notre choix !! lol.
- Concernant les soldes, avec les suppléments divers j'ai l'équivalence en salaire d'un cadre d'entreprise en début de carrière soit 1900€ et j'ai 15 ans de service !!! alors sans ces suppléments, une fois divorcé (1700€) je ne vois pas où nous sommes avantagés ??
- Tous les militaires ne bénéficient pas de formations et d'aides à la reconversion, ils doivent maintenant effectuer certains démarches dans le secteurs civil et déposer un dossier qui doit être étudié par l'institution et considéré suffisamment sérieux pour qu'il puisse en bénéficier !!
- Peu de militaires sont naviguant, ils sont donc rares à avoir la totalité de leurs annuités "plus tôt". Dans mon cas je choisi de rester car il me faudrait travailler jusqu'à 64 ans dans le civil pour avoir une retraite complète, ici je partirai à 58 ans (+2 ans avec la réforme des retraites) avec 70% de ma dernière solde (mais ce mode de calcul risque de s'aligner sur le privé aussi !!) et je n'aurai pas toutes mes annuités.
- Maudits sont les militaires qui disent être bien au chaud à ne rien faire, c'était bien il y a 20 ans ça quand il y avait encore des appelés !! Avec les restructurations, nous sommes beaucoup moins pour faire beaucoup plus !!
tchobec
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede rocket » Lun 22 Nov 2010 11:38

Bonjour,

En cours de divorce, je découvre avec ces échanges que mon cas n'est pas isolé!
Alors que seule l'ONC vient d'être mise en oeuvre: je me retrouve à payer une pension alimentaire à "madame" équivalente à son propre salaire, et une contribution par enfant de plus de 600 euros... Le total étant un tout petit peu inférieur à mon traitement, une fois supprimés les avantages liès à la vie de couple!!!!
Résultat, comme ci-dessus: chaque mois, à découvert...

Bien sûr, ce qui a été mis en avant par ce qu'il faut bien nommer "la partie adverse": les bulletins de solde des deux années précédentes, et malheur pour moi, ces deux années là j'ai été chaque fois six mois en opérations extérieures; revenu pris en compte pour le calcul du JAF=moyenne des revenus des deux ans précédents!!!
Résultat concret: depuis, je puise sur mes économies pour faire face à ces sommes à payer à ""madame" (qui s'enrichit: elle gagne plus que ce que nous avions en vivant en couple!) et surtout pour pouvoir aussi vivre de mon côté!
Bien sûr, un appel est en cours, mais celà va prendre du temps...et me mettre encore un peu plus sur la paille, surtout que avocats+avoués, ça a un coût!!!

Il ne fait pas bon être militaire dans une procédure de divorce, sauf pour la partie adverse...
rocket
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede caroline1967 » Lun 6 Déc 2010 13:49

Bonjour,
je suis en relation avec un militaire au grade d'adjudant.
Mon amis est divorcé, il paye une pension alimentaire pour son ex épouse sans emploi et pour son fils.
Son ex épouse vit avec grande facilité... Pouvez-vous me dire si elle reçoit une rente pour les20années de mariage?
tchobec a écrit:Bonjour,
je parle aussi en tant que militaire en procédure de divorce. Et malheureusement dans ce cas il n'est vraiment pas bon d'être militaire marié à une femme civile, qui plus est si elle ne travaille pas.

Les textes réglementaires (Décret n°85-1148 du 24 octobre 1985 modifié relatif à la rémunération des personnels civils et militaires de l’Etat, des personnels des collectivités territoriales et des personnels des établissements publics d’hospitalisation. Version consolidée au 1 octobre 2009) indique qu'en cas de divorce :

Article 11
Modifié par Décret n°99-491 du 10 juin 1999 - art. 2 JORF 13 juin 1999

 
En cas de divorce, de séparation de droit ou de fait des époux ou de cessation de vie commune des concubins, dont l’un au moins est fonctionnaire ou agent public tel que défini au premier alinéa de l’article 10, chaque bénéficiaire du supplément familial de traitement est en droit de demander que le supplément familial de traitement qui lui est dû soit calculé :
- soit, s’il est fonctionnaire ou agent public, de son chef, au titre de l’ensemble des enfants dont il est le parent ou a la charge effective et permanente ;
- soit, si son ancien conjoint est fonctionnaire ou agent public, du chef de celui-ci au titre des enfants dont ce dernier est le parent ou a la charge effective et permanente.
Le supplément familial de traitement est alors calculé au prorata du nombre d’enfants à la charge de chaque bénéficiaire et sur la base de l’indice de traitement du fonctionnaire ou de l’agent public du chef duquel le droit est ouvert.

Pour ne pas rassurer les militaires, cette demande n'a pas à être faite par l'ex-conjoint puisque l'institution lui reverse d'office ce supplément puisque le militaire séparé ou divorcé est considéré comme célibataire donc n'ayant pas à percevoir de supplément familial (il n'a plus de famille aux yeux de l'Etat).

Cependant dans la procédure de divorce, tout dépend de l'entente avec l'ex-épouse. Dans mon cas j'ai réussi à faire intégrer ce Supplément Familial de Solde (S.F.S.) dans le montant de la P.A. (pour 3 enfants ça correspond tout de même à 1/3 du montant de la pension initiale fixée d'un commun accord).

Ça se corse ensuite quand on parle d'Opex et de séjours longs.
- Dans le premier cas s'ajoute au S.F.S. et à postériori du séjour, un rappel de Supplément de Sujétion de Service à l'Etranger (Sup. I.S.S.E.) également versé à l'ex-conjoint. Somme qui est calculée en fonction de l'indice d'ancienneté de grade du militaire, du nombre d'enfants et de leur âge. Pour exemple, séjour de 4 mois d'un Sergent-Chef séparé avec 3 enfants (10 ans, 9 ans et 6 ans) dont il n'a pas la garde, son ex a perçue 2 mois après le séjour plus de 1600€ car ce supplément est pour les enfants (en théorie).
- Dans le second cas s'ajoute au S.F.S. mensuellement le S.F.S. à l'étranger dont je n'ai pas de précisions car n'ayant pas encore été confronté à cette situation, et lequel est également reversé directement à l'ex-conjoint.

Il faut savoir aussi que ces sommes perçues ne sont pas imposables car perçues au titre d'un séjour à l'étranger, c'est donc tout bénéfice pour l'ex-conjoint ayant la garde des enfants.

Alors je suis toujours en conflit dans cette procédure depuis 2 ans, en attendant mon ex en profite mais pas mes enfants ...
caroline1967
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Aureusanima » Mar 15 Fév 2011 14:52

Bonjour à toutes et à tous,

Quand je lis tous ces témoignages, je ne peux m'empêcher d'apporter le mien.
Je suis en train de me séparer de mon compagnon qui est militaire. Il a le grade de caporal chef et touche 14OO euros par mois mais depuis un accident de terrain survenu au mois de septembre (il a perdu la vision d'un oeil), sa solde a baissé de 500 euros au fil des mois.
Mon compagnon a un garçon de 5 ans issu d'une union précédente. Il s'est séparé de son ex-compagne en juillet 2009, ils étaient pacsés.
Durant leur vie commune, elle lui a dilapidé son compte bien qu'il partait souvent en opération extérieure (9 en 10 ans de service, pour les militaires, il est TE) et ils se sont pacsés pour toucher plus à l'armée car Madame dépensait sans compter (preuve à l'appui des relevés bancaires et tickets de caisse).
Quand ils sont passés devant le Juge des Affaires Familiales en février 2010 (quand il est revenu d'une mission au Liban), son ex lui réclamait 350 euros de pension alimentaire par mois. Son avocat a réclamé à mon compagnon toutes ses fiches de salaires 2008-2009 qui récapitulaient ses opex alors que l'argent utilisé servait à Madame et à l'entretien du foyer. Quand ils se sont séparés, ils avaient conjointement un découvert de plus de 700 euros et un crédit engagé à deux pour racheter une voiture moins chère. La juge, bien sûr, a jugé que mon compagnon devait payer 200 euros de pension par mois alors qu'il gagne 1400 euros de solde mensuellement et qu'il ne part plus en opex et paye tout seul le crédit engagé à deux et éponge les dettes du couple. Depuis septembre 2010, il a averti la juge pour prévenir de la baisse de salaire et il a obtenu une audience seulement le 18 janvier 2011 au tribunal d'Arras et il attend toujours la réponse du verdict de l'audience. La partie adverse se fonde toujours sur les sommes gagnées en opex alors que l'argent a servi au train de vie luxueux de Madame.
Que dire de ce genre de situation ? Déjà, vu que l'armée se restructure, les lois ont changé et les militaires n'auront qu'une pension à partir de 19 ans et demi de service donc toutes celles qui croient que les militaires gagnent des sommes et des sommes, c'est entièrement faux. De plus, s'ils font le choix de partir en risquant leur vie, enlevez vos lunettes roses, c'est uniquement qu'une mission à l'étranger, ça gagne plus et du coup ces Mesdames profitent également de cette hausse de salaire.
Les militaires n'ont aucune considération au yeux de la justice familiale, tout comme les autres pères car le Papa en France est considéré uniquement comme un compte à débiter sans pouvoir voir ses enfants. Et attention, s'il a le malheur de ne pas pouvoir payer, c'est tout de suite les procédures judiciaires mais si Madame ne veut pas donner les enfants un week-end, là ça passe comme situation normale.
Que faire contre cette injustice !!!!!!!!!
Aureusanima
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede corinne conti » Mer 9 Mar 2011 18:01

bonjour, je ne suis pas dans le même cas que vous, je suis une femme, séparée de son compagnon qui n'était pas militaire, avec un enfant que j'élève. Mon ex compagnon travaillant comme directeur dans la restauration, au moment de la séparation s'est fait faire des petits bulletins de salaire, et le reste : de très grosses sommes lui étaient versées en liquide. Résultat : décision du juge des affaires familiales : 150 euros par moi, pour élever mon fils toute seule.
corinne conti
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede corinne conti » Mer 9 Mar 2011 18:12

bts13 a écrit:Bonjour,
Je suis étudiante BTS, pour lobtention de mon diplôme, je dois présenter à lorale et sur dossier une étude de marché sur un thème innovant. Jai choisi de morienter sur le thème de la séparation, afin de mappuyer sur des données concrètes et illustrer mon rapport, jai élaboré ce questionnaire. Je remercie toutes les personnes qui prendront le temps d'y répondre.

Le questionnaire est disponible grâce à ce lien, il suffit de faire un copier coller :
https://spreadsheets0.google.com/embeddedform?formkey=dG1CU0F3UkhoaFFjTmdTU25JdUpPM2 c6MQ

Merci

Bonjour, je suis une femme séparée avec un fils de dix ans que j'élève seule. Il y a sept ans lorsqu'avec le père de mon fils on s'est séparé, il était directeur, d'un grand restaurant, et lorsqu'on s'est présenté devant le juge des affaires familiales, il a présenté des bulletins de salaires de 1000 euros, son patron pendant cette période lui payait tout le reste en liquide ! résultat des courses la pension alimentaire s'élève à 150 euros le mois. Tout cela pour vous dire que les affaires familiales traitent les séparations à la va vite, les avocats s'arrangent des fois entre eux. Et l'enfant dans tout ça ? Et après dans la société, on réalise que les familles monoparentales sont les plus touchées par la pauvreté.
corinne conti
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede stella » Jeu 7 Avr 2011 12:47

je suis d'accord avec vous et je répondrai à ces messieurs j'ai fait réviser la pension mon ex mari militaire me verse 500 euro pour 2 enfants et j'apprends que j'ai le droit aux primes à l'étranger car j'ai la garde des enfants. J'ai été stupéfaite de savoir qu'en fait il allait toucher 1568 euro juste pour mes 2 enfants en commun en plus de sa paie et ses primes et qu'il rechignait de réviser la pension de 300 à 500 euros. Or comme il est à l'étranger et que j'ai la garde officiel à 100% des enfants étant donné qu'il est absent l'armée m'a contacté et me versera les majorations familiales à l'étranger et en plus il me font un rappel de 5 ans de supplément familial de solde. J'ai rien demandé mais heureusement que ca ce passe ainsi car n'en déplaise à ces messieurs quand ils disent qu'on en profite à combien estimez vous l'entretien d'un seul enfant? et qu'est ce vous appelez profiter quand on a ses enfants à charge 24 h sur 24h. Si la loi est ainsi c'est qu'heureusement toutes les mères ne sont pas comme vous prétendez et que les femmes en général sont mieux à même à gérer. Aussi pour dire que c'est un cadeau mais bien empoisonné car c'est imposable et en plus de la pension qu'il l'est aussi. Donc l'un dans l'autre pour ces messieurs qui se sentent laisé jusqu'ou va le profit?

Karine a écrit:Bonjour,

Je tombe par inadvertance sur vos textes alors que je cherche des informations sur le Complément de solde familial. Je comprends que vous puissiez être dégoûtés par certaines procédures mais il serait bon de faire la part des choses.
Je suis divorcée depuis 1999 d'avec un militaire de l'armée de l'air et ai toujours travaillé pour bien souvent un salaire de misère alors que je devais me plier à des horaires contraignants.
Mon ex mari a récupéré notre fille en 2005 après que j'ai déménagé assez loin je le conçois mais à l'époque je lui proposais de partager tous les frais pour qu'ils puissent continuer à se voir très régulièrement.
Je viens de récupérer notre fille après des années de galère puisque quand j'en ai perdu la garde je suis revenue en métropole alors que je n'avais plus rien (ni logement ni emploi).
Pendant cinq ans j'ai tout fait pour me stabiliser alors que mon ex faisait tout pour que notre fille ne me voit pas.
Je viens juste d'apprendre que je pouvais bénéficier de ce complément alors que je ne l'ai jamais reçu. J'ai été agréablement surprise.
Je vais donc demander la rétroactivité de cette prestation pour les six années "ratées" non pour moi (car mon ex a négocié sa fille contre les meubles lors du divorce et qu'il l'abandonne maintenant), mais par équité pour cette enfant.
Tous les civils ne sont pas des voleurs, et aucun civil ne bénéficie de 10 ou 12 semaines de vacances. Oui l'outre mer est pénible (tout dépend où, nous avons fait Tahiti et je peux vous certifier que ce n'était pas trop difficile) mais à côté de cela, beaucoup de militaires choisissent de partir (du moins dans certains services) et j'en suis témoin car ma fille a dû subir l'absence de son père parce qu'il voulait acheter son appartement plus vite. Quatre mois sans la voir ne lui ont provoqué aucun trouble.
Il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même panier : les civils ont un salaire : point. Et hormis les allocations familiales s'ils ont plus d'un enfant, ils n'ont rien d'autre.
Les militaires ont effectivement plusieurs suppléments et ils sont favorisés. S'ils "volent", ils partent plus tôt avec une retraite complète et bénéficient d'une formation et d'une reconversion.
Je suis une mère seule qui n'a jamais attendu que son ex paie la pension pour vivre dignement et élever notre fille. Je travaille tous les jours et je n'ai pas le choix. Les vacances ? Je ne sais pas ce que c'est depuis plus de cinq ans. Et quand j'ai crevé de faim je n'ai jamais mendié.
Alors s'il vous plait Messieurs, remettez un peu les choses à leur place, car oui vous pouvez être victimes mais beaucoup parmi vous disent souvent que l'armée c'est super bien car on est bien au chaud à ne rien faire.

Et si je devais faire de l'humour vache, je dirai que les 19,6 % de TVA que les civils paient à chaque achat ou presque servent bien au bonheur de tous les fonctionnaires ou assimilés, en activité ou à la retraite.

Il serait quand même dommage que chacun reste dans son camp à accuser l'autre de faute alors que nous sommes tous un peu responsables.

Voilà, je voulais simplement m'exprimer, et sans animosité.

Bonne continuation, et bon courage dans vos procédures respectives.

Karine
stella
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Invité » Jeu 21 Avr 2011 21:56

Bonsoir,

je vous livre ce soir un nouveau témoignage.

Mon compagnon militaire est divorcé de son ex-épouse qui a la résidence principale de leur 3 enfants mineurs chez elle. Elle était commerciale du temps de leur union et gagnait régulièrement entre 2000 et 3500 euros par mois. Elle a quitté volontairement son emploi par rupture conventionnelle de contrat au moment de leur séparation. Avant l'audience au tribunal, elle a trouvé un emploi à temps partiel qui lui garantissait un salaire de 600 euros mensuels, et a pleuré devant le juge car il s'agissait d'un divorce qu'elle n'avait pas choisi, etc.... Résultat, mon compagnon paie aujourd'hui :

- 1200 euros de pension alimentaire, dont 210 euros de supplément familial de solde (sur 3500 euros de solde officier)
- 250 euros de prestation compensatoire

Son ex-épouse touche évidemment les prestations familiales de la CAF, et avait un revenu moyen estimé à 2700 euros en comptant l'aide au logement.

Aujourd'hui, elle a un compagnon, et travaille à temps plein. Il est hors de question pour mon compagnon de saisir le JAF pour diminuer la pension versée à ses enfants, et je le conçois. Mais j'aurais vraiment apprécié de ne pas être obligée d'acheter des vêtements aux enfants qui viennent à la maison avec des vêtements troués parfois.

Mon compagnon partira un jour en opex, et son ex-épouse en touchera le bénéfice. Cela ne m'aurait pas dérangé dans la mesure où son ex-épouse ferait "bon" usage de cet argent, en le réservant pour ses enfants. Mais non. Pas de loisirs réguliers pour les enfants, et pas de vacances non plus. C'est dommage pour eux. Leur papa fait pourtant tout pour que cela se passe pour le mieux.

Egalement, nous envisageons aujourd'hui d'avoir un enfant. Mon compagnon aurait donc le bénéfice en tout d'un supplément familial de solde d'un peu moins de 400 euros à-priori, selon les indications de la solde. Il a appris que son ex-épouse toucherait alors les 3/4 de cette somme, soit 300 euros, et que mon compagnon toucherait 1/4 de la somme, soit 100 euros. Elle touchera donc 90 euros de plus parce que j'aurai un bébé. Sans commentaire.

Nous travaillons et gagnons notre vie honnêtement. A chacun de pouvoir avoir cette fierté de le dire.

L'armée est un belle institution, mais je trouve qu'il demeure des injustices quand même. L'armée prône la stabilité familiale, ce qui est louable, mais elle devrait prendre néanmoins en considération l'évolution de la société et de ses moeurs.
Invité
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede ln » Ven 22 Juil 2011 18:13

bonjour a tous
je cherchai des renseignements pour reclamer mon du a savoir comment recuperer le supplement familiale que mon ex conjoint militaire percoit a ma place
je suis choquee par certains des propos a l encontre des ex de militaire! j ai respecter le metier du pere de ma fille du debut jusqu a la fin !pendant 7ans jai encaisser les absences notamment pendant ma grosesse et mon accouchement ! je ne touche que 650euros pension alimentaire comprises car monsieur n a declarer ces justificatifs de revenus de base sans les primes! je galere a trouver un emploi ,j ai perdu mon emploi a cause du sien et j eleve ma fille seule ! il a refait sa vie en 5min et m a laisser dans une galere financiere j ai du deposer un dossier en banque de france ! tout ca dans un manque de respect ,insultes et menaces ! il voit sa fille quand ca lui chante ,il n assume rien et aujourd hui je vai reclamer mon du et redeposer un dossier au jaf pour reestimer une pension correcte pour pouvoir elever ma fille dans de meilleur conditions ! vous pouvez me croire j ai tout pour encaisser , rien dit ,fait avec ,me battre pour nourrir ma fille
ca fait deux ans qu il ne se passe un jour sans que je me dise comment on peut en arrive a ca
je nai rien fait pour ma fille, pour la preserver ,il est temps de dire stop juste pour mieux vivre avec elle juste pour et non pour moi!!!!!!!!!!!!!!!!!
ln
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Invité » Lun 8 Aoû 2011 14:01

ln a écrit:bonjour a tous
je cherchai des renseignements pour reclamer mon du a savoir comment recuperer le supplement familiale que mon ex conjoint militaire percoit a ma place
je suis choquee par certains des propos a l encontre des ex de militaire! j ai respecter le metier du pere de ma fille du debut jusqu a la fin !pendant 7ans jai encaisser les absences notamment pendant ma grosesse et mon accouchement ! je ne touche que 650euros pension alimentaire comprises car monsieur n a declarer ces justificatifs de revenus de base sans les primes! je galere a trouver un emploi ,j ai perdu mon emploi a cause du sien et j eleve ma fille seule ! il a refait sa vie en 5min et m a laisser dans une galere financiere j ai du deposer un dossier en banque de france ! tout ca dans un manque de respect ,insultes et menaces ! il voit sa fille quand ca lui chante ,il n assume rien et aujourd hui je vai reclamer mon du et redeposer un dossier au jaf pour reestimer une pension correcte pour pouvoir elever ma fille dans de meilleur conditions ! vous pouvez me croire j ai tout pour encaisser , rien dit ,fait avec ,me battre pour nourrir ma fille
ca fait deux ans qu il ne se passe un jour sans que je me dise comment on peut en arrive a ca
je nai rien fait pour ma fille, pour la preserver ,il est temps de dire stop juste pour mieux vivre avec elle juste pour et non pour moi!!!!!!!!!!!!!!!!!



Bonjour,
Je suis ex femme de militaire, il est exactement: techicien de laboratoire à l'armée, je m'aperçois que nous sommes tous égaux face à l'injustice et je ne me sent plus toute seule.
Divorcée depuis 10 ans en déc 2011 le père de mes enfants les prends quand il le veut ne prévient surtout pas quant il part en mission ou s'il ne vient pas les chercher du coup les enfant attendent..... attendent ....mais rien.
J'ai essayer de l'obligé en lui disant que pour leur bien ils devaient le voir, et que plustard il ne se trouverait pas seul, mais que peuvent faire 2 enfants de 13 et 10 ans face à une sal..... qui écarte les jambes.
A ce jour mon ex a fait une non présentation d'enfants( non fondée bien sur) alors qu'il n'ai pas venu les chercher la juge n'a entendu que ça, les enfants peuvent témoignés de l'attitude de leur père mais à Bordeaux la justice est toute autre !!!!!
je ne vous parle pas du jour ou lui et sa copine m'ont tapés dessus et ce devant les enfants, car lui peut rentrer chez moi mais moi le fait de mettre un pied chez lui m'a valu des coups.
Elle elle était militaire et lui est toujours TLCN, elle est belle l'armée pas de C.... etre plusieurs pour taper sur une mère qui vient cherhcer ses enfants.

bref, moi je travaille et gagne 1100 euros par mois lui gagne 2200 euros par mois sans les primes quand il part.
Le CTAC me verse le supplément solde famille qui s'élève à 67 euros par mois.
celui- ci rajoute Environ 200 euros (calculé d'après le nombres de jours de mission et sa solde ) par mois. Quant il part la somme qu'il gagne si je ne me trompe pas c'est 1.5 de solde en plus nette d'impot ce qui fait qu'il gagne 5000 euros par mois de mission alors quand je vois que je n'ai rien d'autre quand il part cela me fait grincer les dents car lui part en vacances sans ses enfants paie une maison a sa mère etc etc.

important sa PA est de 697 euros pour SES ENFANTS et qu'a ce jour je dépens plus que lui alors que je gagne la moitié et 5 fois moins quand il part en Opex.
La juge considérant cette non présentation a baissé sa PA à 540 euros, donc moi qui finissait le mois avec 100 euros dans le meilleur des cas avec 150 euros en moins faites le calcule, et n'oubliez pas les enfants grandissent et ça la juge ni a pas pensé, mon fils à 13 ans mesure 1,80 m et chausse du 43 /44
devinez la suite, ma fille elle est dans les "clous" et heureusement.
Le CTAC dois vous donner ce supplément car vous êtes divorcé et vous avez en garde les enfants.
Alors oui les MENTEURS seront Toujours et les victimes seront telles, voilà la petite aide que je peux vous donner CONTACTEZ LE CTAC
Invité
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede Invité » Lun 8 Aoû 2011 18:18

stella a écrit:je suis d'accord avec vous et je répondrai à ces messieurs j'ai fait réviser la pension mon ex mari militaire me verse 500 euro pour 2 enfants et j'apprends que j'ai le droit aux primes à l'étranger car j'ai la garde des enfants. J'ai été stupéfaite de savoir qu'en fait il allait toucher 1568 euro juste pour mes 2 enfants en commun en plus de sa paie et ses primes et qu'il rechignait de réviser la pension de 300 à 500 euros. Or comme il est à l'étranger et que j'ai la garde officiel à 100% des enfants étant donné qu'il est absent l'armée m'a contacté et me versera les majorations familiales à l'étranger et en plus il me font un rappel de 5 ans de supplément familial de solde. J'ai rien demandé mais heureusement que ca ce passe ainsi car n'en déplaise à ces messieurs quand ils disent qu'on en profite à combien estimez vous l'entretien d'un seul enfant? et qu'est ce vous appelez profiter quand on a ses enfants à charge 24 h sur 24h. Si la loi est ainsi c'est qu'heureusement toutes les mères ne sont pas comme vous prétendez et que les femmes en général sont mieux à même à gérer. Aussi pour dire que c'est un cadeau mais bien empoisonné car c'est imposable et en plus de la pension qu'il l'est aussi. Donc l'un dans l'autre pour ces messieurs qui se sentent laisé jusqu'ou va le profit?

Bonjour,

j'aimerai savoir comment tu a su qu'il allait toucher 1568 euros en plus de sa paie et quelles sont les autres primes et à qui je dois me renseigner car le CTAC ne dis pas tout il semblerait
Merci d'avance
Karine a écrit:Bonjour,

Je tombe par inadvertance sur vos textes alors que je cherche des informations sur le Complément de solde familial. Je comprends que vous puissiez être dégoûtés par certaines procédures mais il serait bon de faire la part des choses.
Je suis divorcée depuis 1999 d'avec un militaire de l'armée de l'air et ai toujours travaillé pour bien souvent un salaire de misère alors que je devais me plier à des horaires contraignants.
Mon ex mari a récupéré notre fille en 2005 après que j'ai déménagé assez loin je le conçois mais à l'époque je lui proposais de partager tous les frais pour qu'ils puissent continuer à se voir très régulièrement.
Je viens de récupérer notre fille après des années de galère puisque quand j'en ai perdu la garde je suis revenue en métropole alors que je n'avais plus rien (ni logement ni emploi).
Pendant cinq ans j'ai tout fait pour me stabiliser alors que mon ex faisait tout pour que notre fille ne me voit pas.
Je viens juste d'apprendre que je pouvais bénéficier de ce complément alors que je ne l'ai jamais reçu. J'ai été agréablement surprise.
Je vais donc demander la rétroactivité de cette prestation pour les six années "ratées" non pour moi (car mon ex a négocié sa fille contre les meubles lors du divorce et qu'il l'abandonne maintenant), mais par équité pour cette enfant.
Tous les civils ne sont pas des voleurs, et aucun civil ne bénéficie de 10 ou 12 semaines de vacances. Oui l'outre mer est pénible (tout dépend où, nous avons fait Tahiti et je peux vous certifier que ce n'était pas trop difficile) mais à côté de cela, beaucoup de militaires choisissent de partir (du moins dans certains services) et j'en suis témoin car ma fille a dû subir l'absence de son père parce qu'il voulait acheter son appartement plus vite. Quatre mois sans la voir ne lui ont provoqué aucun trouble.
Il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même panier : les civils ont un salaire : point. Et hormis les allocations familiales s'ils ont plus d'un enfant, ils n'ont rien d'autre.
Les militaires ont effectivement plusieurs suppléments et ils sont favorisés. S'ils "volent", ils partent plus tôt avec une retraite complète et bénéficient d'une formation et d'une reconversion.
Je suis une mère seule qui n'a jamais attendu que son ex paie la pension pour vivre dignement et élever notre fille. Je travaille tous les jours et je n'ai pas le choix. Les vacances ? Je ne sais pas ce que c'est depuis plus de cinq ans. Et quand j'ai crevé de faim je n'ai jamais mendié.
Alors s'il vous plait Messieurs, remettez un peu les choses à leur place, car oui vous pouvez être victimes mais beaucoup parmi vous disent souvent que l'armée c'est super bien car on est bien au chaud à ne rien faire.

Et si je devais faire de l'humour vache, je dirai que les 19,6 % de TVA que les civils paient à chaque achat ou presque servent bien au bonheur de tous les fonctionnaires ou assimilés, en activité ou à la retraite.

Il serait quand même dommage que chacun reste dans son camp à accuser l'autre de faute alors que nous sommes tous un peu responsables.

Voilà, je voulais simplement m'exprimer, et sans animosité.

Bonne continuation, et bon courage dans vos procédures respectives.

Karine
Invité
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede rocket » Sam 20 Aoû 2011 05:34

Bonjour,

Je suis intervenu il y a quelquetemps pour signaler un comportement mensonger de la part de celle qui sera ma future ex-épouse: faire prendre en compte la solde de son mari en y incluant les primes liées aux enfants (car une fois séparés, celles-ci si l'on n'a pas la garde des enfants disparaissent purement et simplement), et surtout faire croire que la situation en opérations extérieures est normale et usuelle six mois par an (et en OPEX, la solde est multipliée par 2, y compris les primes liées aux enfants!).
Le résultat de ces manoeuvres est qu'avec une solde d'officier de 3900 euros par mois, je me suis retrouvé condamné à payer 3700 euros de pensions par mois!!!!! Vous avez bien lu, je disposais donc de 200 euros de mon côté pour payer mes impôts, mes charges, me loger et manger... essayez de vivre avec 200 euros par mois...
Je me suis donc retrouvé dans ce qu'on appelle une situation de faillite personnelle: mon taux d'endettement était de 125%.
Par contre, "madame" de son côté s'est retrouvée, son salaire, ses revenus, les versements des allocations familiales et supplément familial de solde plus ces pensions exorbitantes ajoutées avec un revenu mensuel de plus de 6000 euros!!!! Soit plus que ce que nous avions en vivant en couple.
En résumé: elle a vécu comme un général, et moi comme un SDF!!!
Appel, incidents, requètes...Il aura fallu plus de six mois à la justice pour prendre en compte la supercherie et rétablir des pensions acceptables. mais sans effet rétroactif! Le mensonge de mon "ex" m'aura coûté tout ce que j'ai pu gagner, plus mes économies...

Donc, dans le cadre d'un divorce, il ne fait pas bon être militaire.
Qand le père reçoit ses enfants avec un droit de visite classique, il voit et entretien ses enfants un quart de l'année. Mais pour lui, rien: il doit se loger de façon à pouvoir les accueillir (et accessoirement, meubler les chambres des enfants car "madame" a bien sûr conservé leur mobilier et toutes leurs affaires), se débrouille pour aller chercher et ramener ses enfants (celà a un coût, surtout selon les mutations et l'éloignement forcé), les nourrit pendant ce temps de visite, effectue des achats (fournitures scolaires, habits...etc)... Mais ne touche ni allocations familiales, ni supplément familial, ni majoration d'indemnités pour charges militaires.

Toutes les situations sont bien sûr différentes, mais la mienne est le lot commun de la plupart des hommes divorcés: le militaire qui n'a pas la charge des enfants gagne moins, dépense plus! Et voit son niveau de vie chuter...
A un tel point que certaines affectations deviennent impossibles financièrement parlant: il m'a fallu refuser une affectation en région parisienne, car dans l'impossibilité de payer un loyer d'appartement destiné à recevoir mes enfants (et oui, une fois séparé sans la garde des enfants, on n'est pas ayant-droit pour l'attribution des logements du domaine), ainsi que les frais liés aux déplacements de mes enfants!!!! Avec toutes les incidences que celà peut avoir aussi sur la carrière.

Si votre ex-conjoint cherche un divorce conflictuel, voilà la situation dans laquelle on peut se retrouver: ruiné, appauvri et contraint de sacrifier sa carrière...
Qui est lésé?

Bon courage à ceux qui pourraient être dans une situation similaire à la mienne, ou qui pourraient s'y retrouver...
rocket
 
Messages: 6
Inscription: Lun 22 Nov 2010 11:52

Re: grosse pension alimentaire

Messagede lolita » Dim 21 Aoû 2011 13:15

Bonjour,
N'avez-vous pas honte messieurs les militaires de vous plaindre? Toutes les femmes civiles ne sont pas des menteuses ou voleuses.En ce qui me concerne ,je travaille et gagne bien ma vie.Heureusement...Mariée depuis 10 ans à un militaire,qui plus est ,appartenant aux forces spéciales,j'ai tout accepté par amour:les absences pour détachement,les naissances seule et pour quoi?Tout à coup monsieur demande le divorce sans raison,juste parce qu'il veut sa liberté.Il ne fallait pas se marier.Et là où je ne le reconnais plus,c'est que tout à coup lui aussi rechigne à payer.Il n'a pas vu grandir les enfants(9 et 7 ans),ne s'est jamais réellement occupé d'eux et maintenant, il a le droit de partir sans payer?Je ne cherche pas à le ruiner mais je refuse de lire que l'argent que nous réclamons n'est pas pour nos enfants.Savez-vous ce que c'est pour des enfants que d'entendre dire par des petits copains,ton papa tue des gens,ou papa ne rentrera peut-être de mission car trop dangereuse? Pensez à vos enfants au lieu de vous plaindre car je pense que chaque militaire est avant tout un sacré égoiste...
lolita
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede sofylgd » Jeu 25 Aoû 2011 21:49

Bonjour
Divorcée d'un militaire, j'ai normalement le droit au supplément familial de solde SFS.
Je ne sais pas où le demander.
Est ce que quelqu'un peut m'aider ?
La communication avec mon ex-mari est coupée avec moi, même s'il reste un super papa avec ses enfants. Je ne souhaite pas lui demander quoi que ce soit, sinon il me fera me sentir redevable...
Merci de vos réponses...
sofylgd
 
Messages: 1
Inscription: Jeu 25 Aoû 2011 17:09

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede LOU83 » Ven 26 Aoû 2011 12:37

Bonjour, je suis ex-femme de militaire et remariée à un militaire. Madame, je pense qu'on ne force pas les femmes à se marier contre leur gré et que la situation que vous décrivez est classique. Mon ex- mari a vécu 2 ans à l'étranger a vu ses enfants car l'armée généreuse leur a payé le voyage, il a payé régulièrement sa pension de 300 euros pour les deux et a fait son possible pour voir ses fils. Il est important de garder une dignité dans un divorce sans rendre responsable nos enfants de nos différends.
Chaque cas est différent chaque métier ses contraintes . Je travaille aussi et je ne demande pas à mon ex-mari d'assumer le quotidien de mes enfants que j'ai voulu et que j'assume.
Monsieur , je trouve affreux que de telles situations existent et souvent d'ailleurs au détriment des pères ( par expérience j'ai beaucoup de connaissances dans le milieu militaire): à plumer l'un ou l'autre qu'obtient on au bout du compte? de la souffrance ....
Mon mari a été marié à une femme qui n' a pas supporté ses absences , elle est partie avec un autre homme et son fils sous le bras ( de 1 an et demi) elle a obtenu 500 EUROS de pension par mois et lorsque son fils a eu à 9 ans et demi elle a demandé au père de le reprendre car elle n'y arrivait pas financièrement!!! Entre sa paye la pension et les aides diverses elle avait plus de 2800 euros par mois ( un autre enfant d'un autre compagnon et de nouveau 500 EUROS ) ....

Chaque situation est différente mais la rancune les règlements de"compte" son préjudiciable à l'enfant et à son équilibre.
pensons à eux !!!
LOU83
 
Messages: 1
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 10:48

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede Pigasses » Mer 7 Sep 2011 22:40

Et bien moi, ce soir, je suis bien contente de tomber sur l'ensemble de ces informations que je vais lire très attentivement.

De mon côté, mon ancien compagnon militaire (alors en OPEX) m'a annoncé par mail qu'il ne voulait plus de la vie de famille et qu'il me renvoyait chez mes parents de l'autre côté de la France. Il ne voulait plus nous voir chez nous à son retour.
J'avais juste démissionné d'un CDI pour le suivre à Paris puis à Lyon et notre fils venait d'avoir 18 mois. Il a oublié de me dire qu'il revenait en couple avec une de ses collègues.
Sa priorité est notre fils... mais qu'en est t'il de sa demande de mutation pour le voir plus régulièrement ? N'est il pas prioritaire vu sa situation paternelle ?
Je m'adapte en fonction de son travail pour les vacances et pour autant il ne respecte pas ce qu'il a demandé à la JAF et qui a été assigné.

De mon côté, je n'attends pas les gestes qu'il n'a jamais (comme pour la rentrée par exemple) mais pour autant il est en couple, ils touchent tous les deux la MICM, partage tous les frais, mangent au mess le midi... Il est adjudant et je touche 200 € de PA.
Lui part en Egypte en croisière. Je ne demande pas d'augmentation de la pension alimentaire parce qu'il m'a dit qu'il demanderait que notre fils prenne l'avion (La Rochelle Lyon). Il est hors de question que je le fasse grandir plus vite que nécessaire.

Je me suis bagarrée pour stabiliser ma situation mais les mensonges et le manque de respect m'ont marqué à vie. Le pire c'est qu'aujourd'hui en étant conciliante pour le bien de notre enfant, je me fais "bouffer" puisqu'il "impose" ces we. Si je dis non, j'ai l'impression de passer pour la méchante.
Et une fois, j'ai osé lui demander de décaler... et bien j'ai eu la remarque la fois d'après. Du coup, plus jamais !!
Pourtant, j'en ai marre de me faire "piétiner". Du respect bon sang !! du respect !!!

Je vais donc lire attentivement toutes les informations.
Pigasses
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede gautex » Mar 13 Sep 2011 15:00

bonjour
pour le calcul de la p.a faut demander dabord au ctac une evaluation de solde apres divorce. voila! simple et efficace le calcul ce ferat sur ce document.
gautex
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede cerise » Ven 16 Sep 2011 17:46

Je peux confirmer qu'un militaire au moment de son divorce est désavantagé. Pour ma part, la situation est assez compliquée mais apparament au vu des autres témoignages, la situation est malheureusement courante. Moi se que je remet en cause se sont les loi qui ne sont plus adaptées à notre époque!

Mon compagnon est en instance de divorce depuis plus de 1 an, a 4 enfants avec son ex-compagne.Mon caompagnon est actuellement en séjour part obligation pour pouvoir régler toutes les dettes de son mariage car son ex ne travaille pas et n'a d'ailleurs jamais travailler de sa vie pour subvenir aux besoins de ses enfants. Je suis écoeurée par le fonctionnement militaire et la justice française.

J'ai rejoint mon compagnon en séjour car l'administration militaire nous avaient bien dit qu'il n'y aurai aucun soucis pour que je puisse rester avec lui. Bien sûr pour l'administration militaire je n'existe pas et donc c'est mon compagnon qui à du payer mon billet d'avion (1100euros). Mon compagnon est militaire du rang. Nous n'avons pas le droit à 1 logement pour les familles même mon compagnon n'a pas le droit à 1 logement pour acceuillir ces enfants en vacance. Donc nous habitons à l'extérieur et c'est pas donné (550euros par mois). Quant je suis arrivé on a appris que sont ex aller toucher 1700euros par mois parce que mon compagnon est en séjour plus la pension alimentaire.On nous à également appris que je ne pourrai pas rester donc tous les 6 mois je dois rentrer en france alors vous pouvez imaginer le montant des frais d'avions ainsi que des visas. Nous avons reçu aucune aides de l'armée que se soit financièrement ou juste 1 renseignement.

Je ne comprend pas la logique de l'armée de verser à l'ex-femme 1 somme aussi importante, certain m'on dit que c'était pour l'éloignement du père mais en quoi les enfants sont-ils plus heureux avec cette somme? ils ne voient pas leur père pendant 2ans!!! Je pensent pas que avoir cette somme les rendent plus heureux et encore quand cette somme est vraiment pour eux! ce qui dans leur situation n'est pas le cas.
Mon compagnon n'a pas vu ces enfants depuis plus de 1an, il vit dans 1 endroit minable, il paie les crédit pris avec son ex et est à -3600euros sur le compte! je suis enceinte et je doit rentrée en france je ne pourrai plus revenir et je doit aller vivre chez ma mère. Mon compagnon ne vérra pas son enfant grandir encore 1 fois.
Ces enfants ne voient pas leur père, ne voient pas l'argent qui est pour eux et ne vérrons pas leur demi-frère.
Part contre son ex, a plus d'argent par mois que mon compagnon alors qu'elle reste tranquillement chez elle, a gardé le grand appartement qu'ils avaient ensemble et le plus important, à ces enfants avec elle. Elle ose encore se plaindre que la CAF lui dit d'aller travailler!
Cette situation profite à qui au final? A son ex!
Je suis moi même enfant de divorcés et j'ai toujours vu ma mère se battre pour que l'on manque de rien du coup je suis choqué par l'hattitude son ex.

Mais je ne dit pas que toutes les ex femmes de militaire son comme ça, je parle juste de ma situation et surtout ce que je remet en cause se sont les loi!!
Voilà j'ai abrégé mais ça fait quant même 1 sacré pavé! Merci de m'avoir lu.
cerise
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede allyson » Mar 11 Oct 2011 17:14

Chaque cas est différent.
Moi, je suis divorcée d'un militaire. J'ai une fonction précaire : je suis maître auxiliaire et touche 1200 euros par mois en CDD.
Je touche en pension alimentaire pour ma fille que 81 euros !
Tout en sachant que ma fille pratique de la danse classique, des cours de guitare au conservatoire, qu'elle va à l'école de natation, mais aussi en école privée... et chez une psychologue pour discuter de problèmes de communication qu'elle a envers son père -frais qui ne sont pas remboursés par la sécu! )...
Toutes les mères et toutes les ex-femmes de militaires ne cherchent pas à s'enrichir. Moi, je préfère me priver mais voir ma fille épanouie que d'entrer dans un bataille financière, qui je pense ne me mènera nulle part !
allyson
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede zaranabine » Sam 5 Nov 2011 19:39

sylvain a écrit:Bonjour
Actuellement en instance de divorce, ma femme a profité d'une erreur dans le jugement du tribunal ( même la juge a reconnu son erreur auprés de mon avocat precedent) pour me faire payer 1600 euros de pension alimentaire, ces 1600 euros etait a diviser en deux car soit disant d'apres un accord entre epoux nous devions payer chacun la moitie de cette somme + 840 euros que je devais payer qui correspond a la moitiie du prêt + 150 euros par enfant pour la PA, mais le probleme c'est qu'il n'y a jamais eu d'accord et tout le monde s'accorde a dire qu'il y a une grosse erreur......juge elle même, avocat, avoué ( car g du faire appel et payer l'erreur du juge, quelle honte....700 euros).Donc il y a un mois mon ex a deposé une requête pour pouvoir faire appliquer le jugement car je ne payai que les 840 euros du prêt et de la PA, et maintenant je dois lui payer les 1600 euros au titre de la pension alimentaire, alors que c'est faux et que ce n'est pas ce qu'il y a inscris sur le jugement, plus les 840 euros que je payai avant...soit 2400 euros...On a jamais vu 1600 euros de pension alimentaire et le pire c'est que ce n' était pas a la base de la PA mais les charges de la maison, alors comment a t-elle fait pour faire passer ça en PA, car travaillant dans le social elle connaît beaucoup de monde......je suis militaire et a djibouti en ce moment, en effet j'ai une prime pour être ici mais je la perd dés que je rentre, donc je devrai donner 2400 euros sur 2300 euros de salaire....Là je suis mort financierement......Commment faire????mon avocat est sur le coup mais je craint devoir payer longtemps.......Quand on divorce tout est fait pour la femme et le mari passe pour un salaud un incapable, ne peu plus voir ses enfants etc......enfin que du negatif pour les homme.....En attendant madame vit bien....2400 euros + son salaire de fonctionnaire 1600 euros + la maison dont elle retarde la vente avec ses parents qui soont blindes d'argent......Voila je vais rentre et ca va être la misere car je commencerai chaque mois a 100 euros de decouvert......Merci et a bientôt.....Je crois que je doit être le seul blaireau a qui il arrive ca!!!!!!!!!!!
zaranabine
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede zaranabine » Sam 5 Nov 2011 19:42

je suis une ex femme de militaire.
djibouti en 2009.
je plume encore mon ex.

ans que le divorce continu.
nous sommes des connes a etre mariés avec des militaires
zaranabine
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede Evora54 » Lun 14 Nov 2011 23:42

Bonsoir,

Mon ex compagnon et moi vivons une situation hors du commun.
Nous avons eu un enfant ensemble mais ne vivons pas sous le même toit, ni dans la même région puisque Mr est militaire (adjudant) dans l'armée de l'air.
Il a voulu me faire signer un certificat de concubinage fictif, ce que je n'ai pas fait puisque c'était faux, nous avons chacun notre domicile propre depuis toujours. Il a dit que cela lui permettrait de percevoir une indemnité de 150 € par mois. A quoi correspond cette "indemnité" ? Il dit que cela prend en charge ses déplacements pour venir voir son enfant.
A ce jour, j'assume seule notre enfant et ne perçois aucune pension alimentaire de sa part. Comment puis-je savoir s'il perçoit quelque chose pour notre enfant alors qu'il n'en a pas la garde ? Est-il possible d'obtenir cette information ?
Quand un militaire devient père, comment cela se passe-t-il au niveau de sa solde s'il n'a pas l'enfant à charge ? Est-il considéré comme célibataire ?
Merci à tous les militaires qui prendront la peine de me répondre.
Evora54
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede rocket » Jeu 8 Déc 2011 15:28

Bonjour,

Le militaire qui divorce ne se plaint pas... SAUF:
- quand on surestime son salaire et que la pension fixée le place en situation de surendettement, voire de faillite(et entre une solde de militaire marié avec enfants et celle du même devenu célibataire et sans avoir la charge de ses enfants, la différence est énorme: plus de SFS, plus de MICM et réduction du taux de l'ICM. En simple, selon le grade et le nombre d'enfants une perte allant de 500 à plus de 1500 euros! Celà répond à la question posée ci-dessus);
- quand on utilise le fait que le conjoint est militaire pour se dire "sous son emprise car militaire=autoritaire";
- quand on décrit son conjoint comme naturellement violent (bien sûr, il est militaire!);
- quand le conjoint qui a réussi à faire accepter les points ci-dessus, alors qu'il a un revenu identique à celui du couple marié joue sur le mensonge pour faire croire à sa propre précarité (même mentir en se disant au chômage alors que l'on travaille);
- quand on s'aperçoit que les pensions servent à acheter des vêtements de luxe, à voyager à l'étranger, à parader dans les restaurants en y engloutissant tout le montant de la dite pension!!!
...

Car, malheureusement, il existe pour les divorces d'avec un militaire des "check-lists" pour duper et tromper les JAF, pour détruire le conjoint et s'enrichir à leur dépends: faire croire à la violence, exhumer les revenus OPEX, fournir de fausses simulations de solde, expliquer que la vie familiale était menée comme à la caserne (!!!eh oui, ça marche, car dans nos casernes personne n'y voit comment celà fonctionne, et les extérieurs imaginent un milieu proche du milieu carcéral...), et bien entendu jouer à fond la "victimisation"...
Car, grâce au principe de précaution, tout mensonge dit au JAF ou écrit dans des conclusions ne demande aucune preuve: il suffit d'accuser ou de calomnier, et il ne reste plus qu'à l'accusé et calomnié de prouver le mensonge. Ce qui est bien plus difficile, et plus long!!!

Pour moi: plus d'un an de mensonges éhontés de la partie adverse...et un appel toujours en cours et qui sera rendu au bon vouloir des juges...
D'ici là: je ne vois plus mes enfants, ou du moins plus qu'épisodiquement, je n'ai plus un sou d'économies et je vis avec une somme inférieure au RSA...

Alors quand je lis une intervention qui dit "je plume encore mon ex"...
...je vois bien que le militaire face au divorce n'est pas vraiment bien armé, sinon pour supporter d'être "plumé" tout en gardant la tête haute car "un militaire peut mourier, c'est son mêtier; mais on ne peut lui demander de se renier, de mentir ou tricher..." pour paraphraser H.DENOIX de SAINT MARC...
rocket
 
Messages: 6
Inscription: Lun 22 Nov 2010 11:52

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede crontere » Sam 10 Déc 2011 09:01

Et oui....les femmes et l'argent!!! Tout un gros sujet.
En principe...plus on en a...plus on en veux...et tout et fait pour ça en plus,pour les ex-épouse de militaire.
Sans demander...on leur donne....cool.Mais c'est seulement chez les militaires,pourquoi?(y doive pas nous aimés je pense)
Je suis militaire,deux enfants,j'ai divorcer (sois disant qu'elle n'avait plus de sentiment...mais bien sur....€€€€€)mais..je me suis remarier...et là...surprise...elle touche de l'argent sur des enfants qui n'est pas de son sang,sois ..2/5 au début...puis nous avons eu 1 enfants en commun,ce qui fait 2/6...sois 189€,sympa n'est ce pas???Alors que si le calcul serais fixe pour deux enfants, non a charge = 80 euro grosso modo.Mais ça dois être compliquer a faire ça des barèmes,y savent bien se prendre la tête pour les formules excel très savante...alors qu un barème fixe ne prend pas de temps n'y d'argent.
Plus la pension alimentaire ..total ~500€ tout les mois...sympa n'est ce pas???
Bien sur ...pas de négociation de la part de mon ex , mais non pour quoi faire?? ( les femmes et l'argent...çà le prouve bien là)
Donc mesdemoiselles...trouver vous un bon militaires et votre vie(ou dote) est assurer.
Personnellement...si la femme a prit le métier du conjoint en compte des le départ,elle savait les haut et les bas du métier (absence répéter,risque dans le métier,45 jours de vacances par an,les pcp,l'augmentation de solde pendant les opex et je ne dit pas tout)ce qui serait bien...c'est qu'une fois que le divorce est prononcer par le juge...l'ex épouse n'a plus rien a voir avec le métier de son ex.Alors pourquoi...continue t-elle a être dans la boucle.
J'aimerais bien avoir une réponse d'une GSBDD ( ex CTAC).
En gros,le militaire qui divorce...faut tout de suite changer de métier,sinon on le plume,et ça psychologiquement...c'est dure.
crontere
 

Re: grosse pension alimentaire

Messagede duquesne » Mer 14 Déc 2011 12:36

Invité a écrit:
lolita a écrit:Bonjour,
N'avez-vous pas honte messieurs les militaires de vous plaindre? Toutes les femmes civiles ne sont pas des menteuses ou voleuses.En ce qui me concerne ,je travaille et gagne bien ma vie.Heureusement...Mariée depuis 10 ans à un militaire,qui plus est ,appartenant aux forces spéciales,j'ai tout accepté par amour:les absences pour détachement,les naissances seule et pour quoi?Tout à coup monsieur demande le divorce sans raison,juste parce qu'il veut sa liberté.Il ne fallait pas se marier.Et là où je ne le reconnais plus,c'est que tout à coup lui aussi rechigne à payer.Il n'a pas vu grandir les enfants(9 et 7 ans),ne s'est jamais réellement occupé d'eux et maintenant, il a le droit de partir sans payer?Je ne cherche pas à le ruiner mais je refuse de lire que l'argent que nous réclamons n'est pas pour nos enfants.Savez-vous ce que c'est pour des enfants que d'entendre dire par des petits copains,ton papa tue des gens,ou papa ne rentrera peut-être de mission car trop dangereuse? Pensez à vos enfants au lieu de vous plaindre car je pense que chaque militaire est avant tout un sacré égoiste...


Tout à fait d'accord!
UNE SEULE SOLUTION S'offre à vous avant de vous engager dans une relation et d'avoir des enfants, Réfléchissez ! Quand on fait des enfants chacun doit les assumer et minimum c'est pour vingt ans! C'est ça aussi le divorce, il faut assumer! Bienvenu dans le monde du divorce(souvent pour pas grand chose) et des familles recomposées! Vos enfants vous le ferons payer plus tard; normal ils n'ont rien demandé eux!
Vous vous êtes mariez pour en avoir les avantages plus souvent que par amour; aujourd'hui le mariage ne veut plus rien dire et n'a plus qu'une valeur juridique.
duquesne
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede ange noire » Sam 24 Déc 2011 20:59

les militaires des égoïstes???? C'est une bonne blague mdr
ange noire
 

question d un divorce entre deux militaires

Messagede elizabethbcs » Lun 9 Jan 2012 16:21

bonjour
je suis en instance de divorce. nous sommes tous les deux militaires d'active et nus aurons notre fils en garde alternée donc à charge fiscale à hauteur de 0,25 part fiscale chacun. ma question porte non pas sur le SFS que je touche étant la plus gradée et qui est de 2 euros et des poussières (vive les militaires et leur supers avantages financiers). je pars du fait de savoir si les deux peuvent etre declares chargés de famille (ce qui sera officiellement le cas) et ainsi percevoir l'ICM majorée, les ISC au taux "marié" et la MICM éventuellement. Le CTAC à priori déclare qu'ils ne peuvent pas prendre en compte cette situation.
si quelqu'un parmi vous a vecu ce cas cela me rassurerait avant de m'attaquer à l'administration.
merci et bon courage à tous.
il y a aussi des hommes avides mesdames et messieurs.
bonne journée
elizabethbcs
 
Messages: 1
Inscription: Lun 9 Jan 2012 16:07

pension alimentaire

Messagede lolita » Lun 30 Jan 2012 18:53

[quote="rocket"
Bonjour,

Je viens de tomber sur votre réponse et je ne peux m'empêcher d'intervenir.Si ,le militaire qui divorce se plaint!ET tente de faire croire au juge qu'il n'a que son salaire pour vivre alors que les opex sont comptabilisées dans les revenus.Et il ne fait pas bon mentir devant un juge.Mon mari en a fait les frais.Selon lui 400 euros suffisaient pour 2 enfants.600 a dit le juge.Je ne demande rien pour moi mais pour les enfants.Et je ne gaspille pas en vêtements ou resto,car la galère c'est moi qui gère même si j'ai un bon salaire.Les rendez-vous à la banque et chez le notaire,c'est moi pas monsieur!!Il est parti du jour au lendemain et il faudrait tout accepter? Ma plus grosse erreur a été de le croire il y a 10 ans et de l'épouser car c'est lui qui a décidé de tout; entrer dans les forces spéciales,absent 8 mois sur 12.Pour quel résultat? Je m'en vais,j'étouffe ici.Mais restez célibataire...Et je peux vous dire que le mien ne se précipite pas pour prendre les enfants..je suis bien consciente que tous les militaires ne sont pas tous les mêmes,mais l'armée fait du dégât..jamais je n'aurais pensé que mon mari puisse agir comme il le fait.le résultat?Il attendra 2 ans son divorce.Pas malin me direz-vous mais ma souffrance à moi,qui s'en préoccupe?

Le militaire qui divorce ne se plaint pas... SAUF:
- quand on surestime son salaire et que la pension fixée le place en situation de surendettement, voire de faillite(et entre une solde de militaire marié avec enfants et celle du même devenu célibataire et sans avoir la charge de ses enfants, la différence est énorme: plus de SFS, plus de MICM et réduction du taux de l'ICM. En simple, selon le grade et le nombre d'enfants une perte allant de 500 à plus de 1500 euros! Celà répond à la question posée ci-dessus);
- quand on utilise le fait que le conjoint est militaire pour se dire "sous son emprise car militaire=autoritaire";
- quand on décrit son conjoint comme naturellement violent (bien sûr, il est militaire!);
- quand le conjoint qui a réussi à faire accepter les points ci-dessus, alors qu'il a un revenu identique à celui du couple marié joue sur le mensonge pour faire croire à sa propre précarité (même mentir en se disant au chômage alors que l'on travaille);
- quand on s'aperçoit que les pensions servent à acheter des vêtements de luxe, à voyager à l'étranger, à parader dans les restaurants en y engloutissant tout le montant de la dite pension!!!
...

Car, malheureusement, il existe pour les divorces d'avec un militaire des "check-lists" pour duper et tromper les JAF, pour détruire le conjoint et s'enrichir à leur dépends: faire croire à la violence, exhumer les revenus OPEX, fournir de fausses simulations de solde, expliquer que la vie familiale était menée comme à la caserne (!!!eh oui, ça marche, car dans nos casernes personne n'y voit comment celà fonctionne, et les extérieurs imaginent un milieu proche du milieu carcéral...), et bien entendu jouer à fond la "victimisation"...
Car, grâce au principe de précaution, tout mensonge dit au JAF ou écrit dans des conclusions ne demande aucune preuve: il suffit d'accuser ou de calomnier, et il ne reste plus qu'à l'accusé et calomnié de prouver le mensonge. Ce qui est bien plus difficile, et plus long!!!

Pour moi: plus d'un an de mensonges éhontés de la partie adverse...et un appel toujours en cours et qui sera rendu au bon vouloir des juges...
D'ici là: je ne vois plus mes enfants, ou du moins plus qu'épisodiquement, je n'ai plus un sou d'économies et je vis avec une somme inférieure au RSA...

Alors quand je lis une intervention qui dit "je plume encore mon ex"...
...je vois bien que le militaire face au divorce n'est pas vraiment bien armé, sinon pour supporter d'être "plumé" tout en gardant la tête haute car "un militaire peut mourier, c'est son mêtier; mais on ne peut lui demander de se renier, de mentir ou tricher..." pour paraphraser H.DENOIX de SAINT MARC...[/quote]
lolita
 

Re: grosse pension alimentaire - divorce militaire

Messagede lolita » Lun 30 Jan 2012 19:18

ange noire a écrit:les militaires des égoïstes???? C'est une bonne blague mdr

Je persiste et signe : les militaires sont de sacrés égoistes!! Ne faites pas d'enfants,ce sont eux qui souffrent le plus en cas de divorce.Il vaut mieux se battre pour la patrie que pour ses enfants!! Mon mari a tout sacrifié pour l'armée.Le résultat: une famille détruite et il n'est pas vraiment heureux! Alors à quoi bon? Vive l'armée....
lolita
 

Suivante

Retourner vers Vos Témoignages de Divorce

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
cron