Strict Standards: Non-static method utf_normalizer::nfc() should not be called statically in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/includes/utf/utf_tools.php on line 1804
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1007: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)

Strict Standards: date(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CET/1.0/no DST' instead in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/viewtopic.php on line 1091

Strict Standards: getdate(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CET/1.0/no DST' instead in /homepages/0/d142040815/htdocs/forum-divorce-separation/viewtopic.php on line 1091
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4389: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4391: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4392: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4393: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
Entretien : Vos Témoignages de Divorce

Entretien

Echangez vos témoignages, expériences, parcours, angoisses, difficultés,..

Entretien

Messagede patrick54 » Sam 10 Mar 2012 09:56

INTERVIEW par Sonia

S : Bonjour, Monsieur .
Pouvez-vous, en quelques mots, définir ce qu’est le coaching ?

P : Bonjour. Tout le monde a une idée plus ou moins vague de ce qu’est le coaching. Cependant, ce métier est souvent galvaudé par les médias. Pour faire bref, la plupart du temps, s’adresser à un coach se fait à l’occasion d’un changement dans la vie d’une personne, changement d’ordre personnel ou professionnel. En d’autres termes, le coach accompagne une personne dans le cadre d’un changement vers la réalisation d’un objectif que celle-ci s’est fixé. Il s’agit là d’une définition toute simple à première vue et qui, pourtant, recèle un grand nombre de subtilités. Parmi celles-ci, il est très important de distinguer le fait d’accompagner une personne et le fait de l’aider. Il ne s’agit pas pour moi, de donner des conseils et d’apporter des solutions toutes faites à mon client mais de lui permettre de trouver ses propres solutions. Ainsi, mon action permet à mon client de devenir autonome à l’issue de son accompagnement, de trouver les moyens d’atteindre l’objectif qu’il s’est fixé en sachant utiliser ses propres ressources. Enfin, pour terminer cette brève introduction et pour répondre à votre question, le bénéfice de l’accompagnement coaching est double :
Mon client atteint et réalise l’objectif qu’il a défini et qui fait l’objet de son accompagnement.
D’autre part, il sera capable de gérer lui-même les futurs changements intervenant dans sa vie.
Ma propre expérience de vie m’a appris que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que l’expérience des uns ne sert que très rarement aux autres.

S : Selon vous, y a-t-il un coaching ou des coaching ?

P : Pour répondre à votre question, permettez- moi de faire un retour en arrière sur le métier de coach. Le coaching est apparu dans les années 80. Il était surtout implanté dans le domaine sportif. De simple entraineur, au départ, le coach est devenu celui qui met tout en œuvre pour amener un athlète ou une équipe à atteindre son objectif. Le principe fondamental est que, bien que le coach recoure à des méthodes et s’aide de divers outils, c’est, au final, l’athlète ou l’équipe qui fournira l’effort nécessaire. On retrouve la même démarche au niveau du coaching professionnel. Le coach va alors encourager la performance, favoriser les résultats, créer des compétences et stimuler la compétition. Pour ma part, j’ai choisi de pratiquer le coaching personnel ou coaching de vie. La différence entre le coaching professionnel ou sportif et le coaching de vie est que l’accompagnement n’est pas basé sur la compétition ou la notion de gagnant/perdant. En effet, le coaching de vie est un processus dynamique à l’intérieur d’une relation et le coach aide la personne à clarifier ce qu’elle veut. En d’autres termes, il aide son client à convertir un problème en demande et une demande en objectif. Cet accompagnement consiste en une série d’entretiens individuels. En résumé, le coaching de vie est un accompagnement individuel et personnalisé d’un individu afin qu’il puisse atteindre un objectif précis. Cet accompagnement consiste, à partir d’un point A, à aller vers un point B.

S : La plupart des gens ont recours à des thérapeutes ou des conseillers spécialisés. Quelle est la différence entre ces métiers et le métier de coach ?

P : Votre question m’amène à faire une mise au point afin de situer le métier de coach par rapport aux métiers de conseil et de thérapeutes. A la différence d’une thérapie, le coach ne répond pas à une souffrance psychologique. Il ne va pas s’intéresser à l’histoire passée de son client mais va l’aider à analyser son présent afin de préparer son futur et mettre tous les atouts de son côté. Il est, d’ailleurs, tout à fait possible que le coach oriente son client vers un thérapeute s’il le juge nécessaire.
En ce qui concerne la différence entre le métier de coach et celui de conseil, on peut dire que l’expert en conseil apporte une solution et la met en œuvre alors que le coach va aider son client à trouver les solutions qui lui sont propres dans le respect de ses valeurs et de son environnement. Cela n’exclut pas le fait qu’un coach puisse évoquer et suggérer des choix lorsque, par exemple, une situation est bloquée. Mais, en fin de compte, il ne prendra pas la décision à la place de son client. Son travail consiste à faciliter les processus de pensée de son client.
Quant au métier de formateur, la relation est toute autre que celle qui existe entre un coach et son client. En effet, celle-ci est une relation enseignant/élève. Il s’agit, dans ce cas, de transmettre un savoir et une pédagogie.

S : Pouvez-vous préciser à quoi sert un accompagnement coaching et à qui il s’adresse ?

P : Le coaching peut être utile à toute personne qui hésite à prendre une décision, à faire un choix, à trouver son chemin. Il peut être également utile à toute personne qui a une idée assez précise de ses objectifs mais qui a besoin d’un coach pour l’aider à développer une stratégie pour les atteindre. Pour simplifier, on peut dire que le coach va aider, d’une part, son client à bien définir ce qu’il veut et comment l’obtenir en tenant compte de la réalité, de son environnement, de ses capacités. D’autre part, il va lui faire découvrir ou retrouver ses potentialités, ses ressources et ses talents. Le principe du coaching est donc de sortir de l’idée, de l’intention, pour se mettre en action et, il est bien évident, qu’il est plus facile de se mettre en route quand on a déterminé où l’on doit aller. Le coaching sert essentiellement à définir des objectifs et à les réaliser. Cela peut sembler simple à priori. Vous pourriez me poser la question : A quoi sert alors de faire appel à un coach ? A mon tour de vous poser une question simple. Vous est-il déjà arrivé de prendre un tas de bonnes résolutions au moment, par exemple, des vœux de bonne année ?

S : Oui, je le fais au début de chaque année.

P : Qu’en est-il alors à la fin de l’année ?

S : Certaines bonnes résolutions ont été tenues, d’autres non.

P : Si vous avez réalisé tous vos objectifs, vous n’aurez, sans doute, pas besoin de moi car vous avez déjà en vous toutes les ressources nécessaires pour vous mettre en action. Par contre, si certains de vos projets sont restés à l’état d’intention, alors, vous pourrez sans doute avoir besoin de mes services. En effet, le coach est un metteur en action.

S : Pouvez-vous nous décrire dans les grandes lignes le déroulement d’un accompagnement coaching et les bénéfices qu’il procure ?

P : Les apports et les bénéfices de mon accompagnement coaching vont permettre à mon client d’améliorer sa confiance en lui, de modifier positivement son rapport avec lui-même, d’augmenter son efficacité et ses performances, d’opérer de nombreuses prises de conscience, de bénéficier d’un soutien moral, de mobiliser ses ressources, d’identifier ses vraies valeurs et d’apprendre à se poser les bonnes questions.

Afin de d’accompagner mes clients dans leur nouvelle vie, je propose un certain nombre de services que vous pourrez retrouver en page d’accueil de mon site dans la rubrique « PRODUITS ». On y trouve un certain nombre de services tels que :

- DES FICHES PRATIQUES.
- LE COACHING PAR TELEPHONE.
- LE COACHING PAR MAIL.
- LE COACHING PAR SKYPE.
- DES SEMINAIRES OU DES REUNIONS A THEME.
- LE COACHING EN TETE A TETE.

Quel que soit le service choisi, je m’engage à proposer une aide de qualité.
Le métier que j’exerce, vous l’aurez compris, est une vocation et le premier désir qui m’anime est celui d’aider mes clients tout au long de leur démarche, de les accompagner afin qu’ils puissent atteindre leur objectif. Je recommande cependant le coaching en tête à tête et pour compléter votre question sans rentrer dans les détails, on peut dire que trois grandes étapes jalonnent la démarche de coaching :
La première étape est une phase de diagnostic qui a pour but d’effectuer une première analyse de la dynamique du sujet et de dégager les principaux axes de travail, d’élaborer des stratégies et d’organiser leur mise en œuvre.
La deuxième étape est une phase d’accompagnement au cours de laquelle ces axes de travail sont développés.
La troisième étape est une phase de bilan et de synthèse.
On peut également préciser que le coaching est un accompagnement à l’intérieur d’un cadre sécurisé. Cela signifie, qu’au départ, nous établirons un contrat qui définira plusieurs choses. Par exemple, l’objet du contrat, sa durée, la périodicité des rendez-vous, le lieu de rencontre ainsi que les modalités de rencontre, son coût, etc.

S : Pour terminer notre entretien, pouvez-vous nous parler de vous, de votre parcours ? D’autre part, votre coaching est-il destiné à accompagner toute personne ?

P : Je me suis spécialisé dans l’accompagnement des personnes après une rupture, une séparation ou un divorce.
Il s’agit donc d’un coaching ciblé, destiné à aider une certaine catégorie de personnes se trouvant dans une situation donnée. Mon intervention a lieu après un divorce ou une rupture dans le domaine sentimental ou affectif. De ce fait, mon aide va consister à accompagner dans leur parcours celles et ceux désireux de se reconstruire dans leur «vie d’après ».
Les divorces et les séparations ont un impact important dans la vie de tous ceux qui les vivent.
Ayant moi-même vécu ce genre d’expérience, je ne peux que confirmer que cela engendre des souffrances et une certaine déstabilisation, pour ne pas dire une déstabilisation certaine.
Malgré tout, très vite, les principales questions qui nous viennent à l’esprit sont : Maintenant que vais-je faire? Quelles orientations vais-je prendre ?
Dans tous les cas, au vu des statistiques, nous ne sommes pas les premiers et ne serons sans doute pas les derniers à connaitre cette situation. Bien que l’expérience soit douloureuse à vivre, divorcer ou se séparer de l’être aimé n’est pas la fin du monde. Il nous faut trouver la force, le courage et faire preuve d’ingéniosité pour gérer notre nouvelle situation et nous projeter dans l’avenir. Nous avons un certain nombre de choix à faire. Il n’y a pas de remède miracle pour faire disparaitre instantanément notre douleur ou nos sentiments négatifs. C’est une épreuve qu’il nous faut traverser et nous devons affronter la réalité. C’est sans doute le moment propice pour travailler sur nous et notre épanouissement personnel. Nous devons également apprendre à faire le deuil de notre ancienne vie afin de sortir plus forts de cette situation.


Pour ma part, je suis né le 28 août 1957 à Constantine en Algérie. Je fais donc partie de ces milliers d’hommes et de femmes qui ont quitté leur pays pour vivre loin de leur terre natale. C’est ainsi qu’avec le statut de « déraciné », j’ai débarqué en France à l’âge de cinq ans. Ce fut ma première expérience de rupture. D’autres épisodes similaires ont jalonné mon parcours de vie, forgeant ainsi ma personnalité. J’ai été amené à développer le lâcher prise, à rebondir, à abandonner certains attachements en en faisant le deuil, à transformer les épreuves en tremplin, à saisir de nouvelles opportunités, à prendre du recul par rapport aux évènements, à m’adapter. Je me suis ainsi forgé un état d’esprit globalement positif face aux évènements et j’ai développé une certaine combativité. Etudes primaires et secondaires classiques. Dès ma plus tendre enfance, les pieds toujours bien ancrés sur terre, j’ai été amené à faire des recherches approfondies à propos de questions existentielles, sociologiques et métaphysiques, poussé par une curiosité innée. Elève moyen, intelligent avec un brin d’orgueil, je ne me suis jamais senti à l’aise au sein de l’Education Nationale. Evidemment pas de baccalauréat, un brin révolutionnaire et anticonformiste, désireux de quitter le cocon familial le plus rapidement possible pour subvenir à mes besoins. Au sortir de la classe de première, un enchainement de « petits boulots » dans des domaines d’activités aussi enrichissants que variés. Marié et père de six enfants, je me suis construit en autodidacte. Chef d’entreprise depuis plus de dix ans et jusqu’à aujourd’hui, je me suis forgé une âme de leader. De plus, durant plus de vingt ans, j’ai été dirigeant et membre d’associations culturelles, sociales et humanitaires. Cela m’a permis d’acquérir, parallèlement à mon activité professionnelle, une solide expérience dans le domaine de la vie associative et de précieuses connaissances en matière de relations humaines. J’ai été confronté moi-même à l’expérience de la séparation et du divorce. Avec le désir d’aider mes semblables tout en en faisant mon métier, j’ai décidé de me former à la profession de coach. J’ai obtenu une certification auprès d’un organisme soumis au contrôle pédagogique du Ministère de l’Education Nationale. Je réactualise en permanence mes connaissances en suivant différentes formations et stages. L’aide que je peux apporter dans le cadre de « mon coaching » est empreinte de deux composantes : mon expérience de vie et mes connaissances acquises sur le plan intellectuel. Pragmatique de par mon parcours professionnel, je suis très attaché à la recherche de solutions.

S : Je vous laisse le mot de la fin.

P : Je veux partager avec vous une devise qui dit : « Vouloir, c’est pouvoir ». Afin d’atteindre ses objectifs, indépendamment de mon aide, il est indispensable d’imaginer et de visualiser sa propre réussite. C’est une réalité primordiale. C’est la raison pour laquelle, avant de commencer un accompagnement coaching, il est indispensable de croire en soi, en son projet et à ses idées. Cela facilitera d’autant plus la mise en pratique des stratégies mises en place. L’obstacle principal de notre réussite c’est nous même. En d’autres termes, nous sommes notre propre ennemi. Aussi, je le répète, il est indispensable de croire en soi. Les symptômes qui montrent que l’on doute de soi peuvent s’exprimer en ces termes :
« Je ne l’ai jamais fait, j’ai déjà échoué, je n’y arriverai pas, je ne sais pas comment faire, mon entourage me dit que ce que je souhaite n’est pas raisonnable, etc. ».
Les personnes qui souhaitent enrayer ces doutes et développer un état d’esprit positif doivent avoir le courage de faire face à leurs zones d’ombre, à les analyser et à prendre la résolution de tout faire pour les éliminer. Pour terminer, je vous rappelle, comme je l’ai déjà dit, que je suis un metteur en action pour toutes celles et ceux qui souhaitent transformer leurs intentions en actions. Je vous remercie de m’avoir permis, à travers cet entretien, d’être présenté et de m’avoir permis de développer succinctement les grandes lignes de l’accompagnement coaching.

S : C’est moi qui vous remercie.
patrick54
 
Messages: 2
Inscription: Sam 10 Mar 2012 09:50

Retourner vers Vos Témoignages de Divorce

cron